recherche, déchets, appels d'offre, environnement

 

Devenir membre

puce_record Etre membre, quels avantages ?

  • Participer collectivement au choix de sujets de recherche d'intérêt général couvrant l'ensemble des problèmes de déchets et bénéficier de tous les résultats acquis pour un coût minimal.
  • S'impliquer dans l'élaboration des bases scientifiques qui vont servir au dialogue avec l'administration et à l'élaboration des différents textes réglementaires ou normatifs.
  • Disposer d'une documentation exclusive.
  • Accéder à de nombreux laboratoires de recherche dans une grande variété de disciplines.
  • Ainsi, contribuer à la spécialisation de certains laboratoires dotés d'une potentialité en hommes et installations, leur permettre de répondre aux besoins spécifiques de nos membres et du monde industriel en général.
  • Echanger librement, sur tous les aspects de la problématique avec les différents membres.

puce_record Pourquoi la recherche coopérative ?

Une gestion rigoureuse des déchets est une impérieuse nécessité pour les entreprises. Les procédés de traitement actuellement disponibles sont déjà très performants.
On peut toutefois penser que de nouveaux paliers peuvent être franchis, compte tenu des exigences de plus en plus sévères de la réglementation et du souci d'assurer une protection accrue des populations et des milieux naturels.
Les procédés de recyclage et les filières associées sont quant à eux encore en plein développement et nécessitent donc un fort investissement de recherche.

Plusieurs raisons militent en faveur d'une approche coopérative de la recherche dans ce domaine :

lien Les progrès à accomplir dans la gestion des déchets ne peuvent plus l'être sans le concours de laboratoires très spécialisés dans des domaines aussi variés que la combustion, la toxicologie, la biologie, la chimie analytique, la physico-chimie, la géologie, l'économie, le droit, les sciences de la communication, etc.
Un financement coopératif de toutes ces compétences conduit pour chaque membre à une minimalisation des coûts de recherche.
lien Le développement de systèmes de gestion des déchets nécessite la recherche d'un consensus entre tous les partenaires concernés aux intérêts souvent divergents.
L'approche coopérative du sujet est une méthode qui facilite la recherche de ce consensus.
lien Dans le contexte actuel, il est nécessaire de s'ouvrir aux coopérations tant au plan national (ADEME, Ministère de l'écologie et du développement durable, CNRS, etc.) qu'international.
Là aussi, la structure réseau donne le poids nécessaire à ces types de coopérations.

RECORD apparaît ainsi comme un double rassemblement. D'une part, celui d'industriels et d'acteurs publics désireux d'aborder en commun la problématique "gestion des déchets", et d'autre part, celui d'une quarantaine de laboratoires universitaires et privés, répartis sur l'ensemble du territoire, décidés à apporter leur concours à la réussite des programmes de recherche. Dans les deux cas la liste n'est pas close.

puce_record Comment devenir membre ?

Toute société concernée par les objectifs et les activités de RECORD peut faire acte de candidature par un courrier adressé au Président de RECORD. Chaque demande d'adhésion est étudiée par le Conseil d'Administration.
Chaque membre actif paie une cotisation annuelle de l'ordre de 37 600 €. Il existe également un statut de membre partenaire qui permet l'adhésion à RECORD pour un montant de 9 700 €. Ce statut concerne exclusivement les filiales des membres actifs ainsi que les bureaux d'étude qui ne disposent alors pas de tous les droits des membres actifs.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez-nous.